• Acroléine, une substance toxique - Les dangers de l'acroléine

    Acroléine, une substance toxique

    L'acroléine est un liquide incolore ou jaunâtre qui appartient à la famille chimique des aldéhydes et qui dégage une odeur piquante fort désagréable.

    C'est un liquide qui s'évapore rapidement et qui brûle facilement. La plupart des gens commencent à sentir l'acroléine dans l'air à des concentrations de 0,25 ppm (parties par million)

    Quels risques l'exposition à l'acroléine présente-t-elle pour notre santé ?

    Acroléine, Industries et Exposition

    Cette substance toxique est principalement utilisée comme intermédiaire dans la synthèse de l'acide acrylique et en tant que biocide pour diminuer le nombre de bactéries et de micro-organismes dans l'eau ou pesticide pour lutter contre les algues, ou les molusques.

    L'acroléine est utilisée dans l'industrie pour fabriquer de matières plastiques, des médicaments, des parfums et de gaz lacrymogènes.

    L'acroléine peut être formée à partir de la décomposition de certains polluants dans l'air extérieur ou provenant de la combustion de matières organiques comme le tabac ou encore de combustibles tels que l'essence ou l'huile végétale.

    Symptômes dus à l'exposition passagère de l'acroléine

    • Irritation de la peau et des yeux

    • Irritation du nez, de la gorge et des poumons

    • Diminution

    • Etourdissements

    • Vertiges

    • Nausées

    • Maux de tête

    • Evanouissement et dans un cas extrêmement grave: la mort

    Symptômes dus à l'exposition chronique de l'acroléine

    • L'acroléine pourrait causer des mutations génétiques

    • Possible risque de cancer (manque de données scientifiques à ce sujet)

    • Dommage permanent des poumons

    Comment réduire l'exposition à l'acroléine ?

    Au quotidien, prenez les précautions nécessaires afin de réduire votre exposition à la fumée de tabac, à la fumée de combustion du bois et aux gaz d'échappement.

    Faites attention aussi à la dégradation des huiles et graisses de cuisson!

    Remarques :

    • De petites quantités d'acroléine peuvent être trouvés dans certains aliments, tels que les aliments frits, les huiles de cuisson et le café torréfié.

    • L'acroléine n'a pas été détectée dans l'eau potable.

     

    Sources :

    http://www.epa.gov/ttn/atw/hlthef/acrolein.html

    http://www.who.int/ipcs/publications/cicad/en/cicad43.pdf