• Chlorure de Vinyle | Utilisation et Toxicité | Santé et Environnement

    Chlorure de Vinyle

    Le chlorure de vinyle est l'un des premiers produits chimiques classé comme étant cancérogène pour l'être humain par l'agence NTP (National Toxicology Program) qui effectue des tests en laboratoire sur des substances potentiellement dangereuses pour la santé humaine (NTP, 2005a) et par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC, 1998).

    Quels dangers l'exposition passagère ou chronique au chlorure de vinyle représentent-ils pour la santé de l'être humain ou de l'animal ?

    Quels effets ce composé chimique a-t-il sur l'environnement ?

    Utilisation du Chlorure de Vinyle

    Le chlorure de vinyle monomère ou chloroéthène est un composé chimique utilisé sous forme gazeuse puis liquide dans la fabrication de plastique PVC (polychlorure de vinyle), de jouets, de cartes de crédit, d'emballages alimentaires, d'appareils électroménagers, de pièces automobiles, de meubles, de matériel médical et des vêtements de pluie.

    Chlorure de vinyle dans l'industrie - Inhalation et symptômes

    Le chlorure de vinyle a été associé à une mortalité accrue de cancers du sein et du foie (par ingestion ou inhalation) chez les travailleurs participant à sa fabrication (Chiazze, 1981; Infante, 1994).

    L'inhalation est la principale voie d'exposition du gaz de chlorure de vinyle qui est facilement absorbé par les poumons. L'odeur éthérée et peu prononcée du chlorure de vinyle devient détectable à environ 3000 ppm. Par conséquent, les travailleurs peuvent être surexposés au chlorure de vinyle sans être conscient de sa présence.

    Une exposition de 5 minutes à des concentrations atmosphériques de 8000 ppm peut provoquer des étourdissements.

    Lorsque les concentrations atmosphériques augmentent à 20 000 ppm, les effets peuvent inclure la somnolence (propriétés anesthésiques), la perte de coordination, des anomalies visuelles et auditives, une désorientation, des nausées, des maux de tête ainsi que des brûlures ou des picotements dans les extrémités.

    Le chlorure de vinyle peut irriter les yeux, les muqueuses et les voies respiratoires. Une fuite de gaz ou d'un liquide comprimé peut provoquer des engelures ou une irritation de la peau et des yeux.

    L'exposition à des concentrations élevées de chlorure de vinyle pour des durées plus longues peuvent entraîner la mort, probablement en raison d'une dépression de système nerveux central (SNC ) et respiratoire.

    Le gaz est plus lourd que l'air et peut causer l'asphyxie dans des espaces mal ventilés ou fermés.

    Le chlorure de vinyle est rapidement métabolisé et les métabolites sont éliminés dans les urines.

    Chlorure de vinyle et exposition chronique - Effets sur la santé

    L'exposition chronique de chlorure de vinyle peut causer des lésions permanentes du foie, le cancer du foie (angiosarcome du foie), le syndrome de Raynaud, des atteintes osseuses, des phénomènes immunopathologiques telles que le purpura et thrombocytopénie et des symptômes neuropsychiatriques tels que les troubles du sommeil, une perte de libido, des maux de tête et de l'irritabilité.

    Plusieurs rapports de cas d'exposition au chlorure de vinyle suggèrent que la performance sexuelle masculine peut être affectée. Cependant, ces études sont limitées par le manque d'information quantitative d'une telle l'exposition.

    Plusieurs études épidémiologiques ont rapporté une association entre l'exposition au chlorure de vinyle chez les femmes enceintes et une augmentation de l'incidence des malformations congénitales, alors que d'autres études n'ont pas rapporté des résultats similaires.

    Chlorure de vinyle - Effets sur l'environnement

    Le chlorure de vinyle s'infiltre dans l'air et dans l'eau. Le risque accru de tumeurs mammaires (ASTDR, 1996 ) s'observe chez les animaux qui ont été exposés à long terme à de faibles taux de chlorure de vinyle dans l'air.

    Le chlorure de vinyle est un produit de la dégradation microbienne du trichloroéthylène dans les eaux souterraines, et peut donc être trouvées dans les eaux souterraines affectées par la contamination du trichloréthylène.

    Conseils pour la prévention à l'exposition du Chlorure de vinyle

    Evitez l'utilisation des matières plastiques qui contiennent du chlorure de polyvinyle (PVC) et qui portent souvent le code de recyclage 3.

    Le chlorure de vinyle a été trouvée dans l'air à proximité des sites de fabrication de PVC et des décharges de déchets dangereux et de la fumée de tabac. Le chlorure de vinyle peut également s'infiltrer dans l'eau potable à partir de réservoir en PVC (Benfenati, 1991) ou de tuyaux (Walter, 2011) en PVC. Vérifiez vos installations !

    Le chlorure de vinyle a aussi été trouvé dans la fumée de cigarette ou de petits cigares.

    Si vous êtes propriétaire d'une voiture neuve, aérez-la bien car l'air dans l'habitacle peut contenir du chlorure de vinyle à des niveaux relativement élevés.

     

    Sources :

    http://www.breastcancerfund.org/clear-science/

    radiation-chemicals-and-breast-cancer/vinyl-chloride.html

    http://www.epa.gov/ttn/atw/hlthef/vinylchl.html/

    http://www.atsdr.cdc.gov/MMG/MMG.asp?id=278&tid=51